Nouveauté : Participation de la Municipalité à un projet-pilote de traitement mécano-biologique des matières résiduelles (TMB)

Depuis quelques mois, la Municipalité participe à un projet-pilote, conjointement avec les autres municipalités de la MRC de L’Érable, pour expérimenter une chaîne de traitement mécano-biologique (TMB) visant à retirer et valoriser la matière organique présente dans les ordures ménagères.

 

Rappelons que le gouvernement du Québec a pour objectif de bannir de l’enfouissement la matière organique provenant du secteur municipal, et ce, d’ici 2020. À cet effet, il a mis en place un programme d’aide financière (PTMOBC) pour soutenir les municipalités dans leur projet de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage.

 

Plusieurs municipalités québécoises ont ainsi choisit d’implanter une troisième collecte pour récupérer la matière organique triée par les citoyens. Pour les municipalités de faible population répartie sur un grand territoire, cette approche peut toutefois s’avérer coûteuse et peu enviable sur le plan des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, plusieurs municipalités s’interrogent sur la possibilité de récupérer la matière organique directement des ordures ménagères.

 

Or, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) travaille présentement sur le développement d’une chaîne de traitement mécano-biologique (TMB) pour retirer et valoriser la matière organique présente dans les ordures ménagères. C’est dans ce contexte que la MRC de L’Érable s’est jointe à divers partenaires, dont le CRIQ, la MRC de L’lslet, la MRC de Bellechasse et la Ville de Saguenay afin de participer à un projet de démonstration du traitement mécano-biologique comme solution avantageuse pour valoriser la matière organique des ordures ménagères municipales.

 

Le concept de la chaîne TMB consiste principalement en une chaîne de traitement commençant par un tri des encombrants, suivi d’une opération d’ouverture des sacs et d’un tamisage des ordures ménagères à deux grosseurs de maille. Ces opérations seront effectuées à l’intérieur d’un bâtiment fermé avec des équipements disponibles sur le marché. La chaîne TMB se complète par une étape de compostage de la fraction fine dans le but d’obtenir un compost de qualité B. Le projet vise à démontrer, sur une année complète (quatre saisons), l’efficacité de la chaîne TMB développée par le CRIQ.

 

Pour les municipalités peu populeuse réparties sur un grand territoire, l’approche proposée par la chaîne TMB, pour retirer et valoriser la matière organique des ordures, pourrait procurer plusieurs avantages environnementaux, sociaux et économiques dont :

 

– La réduction de la quantité de matière organique enfouie et l’évitement de production de GES;

 

– L’évitement de l’opération de tri par le citoyen et ainsi l’élimination des problèmes associés à ceux-ci (odeurs, insectes, etc.);

 

– La réduction des coûts de transport et d’élimination des matières résiduelles vers le site d’enfouissement et l’évitement d’émissions de GES générées par ce transport;

 

– L’évitement de l’implantation d’une collecte de la matière organique et des coûts qui y sont associés;

 

– La production d’un compost de qualité acceptable (critère B, de la norme nationale CAN/BNQ 0413-200,2016) pour une valorisation en agriculture sur les terres agricoles telle que l’exige le programme PTMOBC en vigueur au Québec;

 

– Une récupération plus grande de matières organiques qui, pour différentes raisons, sont jetées dans un système de collecte à trois voies;

 

– L’augmentation de la durée de vie des lieux d’enfouissement;

 

– La possibilité de rendre les MRC moins dépendantes de la fluctuation des coûts d’enfouissement.

 

Les résultats du projet pilote seront connus vers la fin 2018, ce qui permettra à la municipalité et aux différents partenaires de mieux les orienter dans la formule à adopter.

 

Pour obtenir davantage d’information sur le sujet, il est possible de contacter le responsable de la gestion des matières résiduelles de la MRC de L’Érable au 819 362-2333, poste 1226 ou par courriel à esimoneau@erable.ca

 

 

 

 

 

 

 

Depuis quelques mois, la Municipalité participe à un projet-pilote, conjointement avec les autres municipalités de la MRC de L’Érable, pour expérimenter une chaîne de traitement mécano-biologique (TMB) visant à retirer et valoriser la matière organique présente dans les ordures ménagères.

 

Rappelons que le gouvernement du Québec a pour objectif de bannir de l’enfouissement la matière organique provenant du secteur municipal, et ce, d’ici 2020. À cet effet, il a mis en place un programme d’aide financière (PTMOBC) pour soutenir les municipalités dans leur projet de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage.

 

Plusieurs municipalités québécoises ont ainsi choisit d’implanter une troisième collecte pour récupérer la matière organique triée par les citoyens. Pour les municipalités de faible population répartie sur un grand territoire, cette approche peut toutefois s’avérer coûteuse et peu enviable sur le plan des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, plusieurs municipalités s’interrogent sur la possibilité de récupérer la matière organique directement des ordures ménagères.

 

Or, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) travaille présentement sur le développement d’une chaîne de traitement mécano-biologique (TMB) pour retirer et valoriser la matière organique présente dans les ordures ménagères. C’est dans ce contexte que la MRC de L’Érable s’est jointe à divers partenaires, dont le CRIQ, la MRC de L’lslet, la MRC de Bellechasse et la Ville de Saguenay afin de participer à un projet de démonstration du traitement mécano-biologique comme solution avantageuse pour valoriser la matière organique des ordures ménagères municipales.

 

Le concept de la chaîne TMB consiste principalement en une chaîne de traitement commençant par un tri des encombrants, suivi d’une opération d’ouverture des sacs et d’un tamisage des ordures ménagères à deux grosseurs de maille. Ces opérations seront effectuées à l’intérieur d’un bâtiment fermé avec des équipements disponibles sur le marché. La chaîne TMB se complète par une étape de compostage de la fraction fine dans le but d’obtenir un compost de qualité B. Le projet vise à démontrer, sur une année complète (quatre saisons), l’efficacité de la chaîne TMB développée par le CRIQ.

 

Pour les municipalités peu populeuse réparties sur un grand territoire, l’approche proposée par la chaîne TMB, pour retirer et valoriser la matière organique des ordures, pourrait procurer plusieurs avantages environnementaux, sociaux et économiques dont :

 

– La réduction de la quantité de matière organique enfouie et l’évitement de production de GES;

 

– L’évitement de l’opération de tri par le citoyen et ainsi l’élimination des problèmes associés à ceux-ci (odeurs, insectes, etc.);

 

– La réduction des coûts de transport et d’élimination des matières résiduelles vers le site d’enfouissement et l’évitement d’émissions de GES générées par ce transport;

 

– L’évitement de l’implantation d’une collecte de la matière organique et des coûts qui y sont associés;

 

– La production d’un compost de qualité acceptable (critère B, de la norme nationale CAN/BNQ 0413-200,2016) pour une valorisation en agriculture sur les terres agricoles telle que l’exige le programme PTMOBC en vigueur au Québec;

 

– Une récupération plus grande de matières organiques qui, pour différentes raisons, sont jetées dans un système de collecte à trois voies;

 

– L’augmentation de la durée de vie des lieux d’enfouissement;

 

– La possibilité de rendre les MRC moins dépendantes de la fluctuation des coûts d’enfouissement.

 

Les résultats du projet pilote seront connus vers la fin 2018, ce qui permettra à la municipalité et aux différents partenaires de mieux les orienter dans la formule à adopter.

 

Pour obtenir davantage d’information sur le sujet, il est possible de contacter le responsable de la gestion des matières résiduelles de la MRC de L’Érable au 819 362-2333, poste 1226 ou par courriel à esimoneau@erable.ca

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.